Faut-il ajouter un nouveau conducteur sur un contrat d’assurance auto ?

assurance auto

Lorsqu’un conducteur souscrit une assurance auto, ce dernier est couvert et possède le statut de conducteur principal de la voiture assurée. Mais parfois, il est tout à fait possible d’ajouter un deuxième conducteur qui utilise aussi le même véhicule. Mais alors dans ce type de situation, doit-on rajouter un nouveau conducteur sur le contrat d’assurance et quels sont les aboutissants ?

Qu’est-ce qu’un conducteur secondaire ?

Un conducteur secondaire est une autre personne qui conduit aussi le véhicule déjà assuré et qui est désigné comme tel sur le contrat d’assurance du conducteur principal. Il y est donc inscrit sa date de naissance, son nom et aussi la date de l’année à laquelle il a obtenu son permis de conduire. Ce deuxième conducteur est donc légalement autorisé à conduire la voiture concernée. Toutefois, il est censé l’utiliser à titre occasionnel et donc moins souvent que le conducteur principal. S’il y a lieu d’un sinistre, le conducteur secondaire profite de la même couverture d’assurance que celle du conducteur principal. Il est vraiment important de comprendre la différence entre conducteur principal et deuxième conducteur car les modalités ne sont pas similaires. Il est considéré comme fraude à l’assurance, l’individu qui se déclare en conducteur secondaire alors qu’il est le conducteur qui conduit principalement la voiture. Dans ce cas-là, il s’agit d’une fausse déclaration. Le fraudeur encourt de lourdes sanctions et ne sera pas pris en charge en cas de sinistre et de préjudices corporels.

Conducteur principal, conducteur secondaire et conducteur occasionnel d’un même véhicule

Suite à l’achat d’un véhicule, au moment où le nouveau propriétaire fait la souscription de l’assurance auto, ce dernier doit faire la déclaration de tous les conducteurs qui utilisent la voiture. La différence entre les trois types de conducteurs suivants réside sur la fréquence à laquelle ils conduisent le véhicule. Le conducteur principal est celui qui se sert principalement de l’auto, le conducteur secondaire la conduit moins fréquemment tandis que le conducteur occasionnel s’en sert de temps en temps. Les deux premiers types de conducteurs sont mentionnés dans la police d’assurance que le conducteur occasionnel ne l’est pas. Le conducteur principal et secondaire sont les enfants, grands-parents ou encore le conjoint. Ils profitent tous deux de garanties similaires. Le conducteur secondaire comprend les jeunes conducteurs mais aussi l’enfant qui passe sa conduite accompagnée.

Que se passe-t-il lors de l’ajout d’un conducteur secondaire dans le contrat d’assurance ?

Lorsque l’on décide d’intégrer un conducteur supplémentaire dans son contrat d’assurance, il faut comprendre les avantages et les inconvénients de laisser une autre personne conduire sa voiture. Il subsiste des conséquences auxquelles le conducteur principal doit bien réfléchir avant de rajouter le conducteur secondaire. Si le conducteur principal et secondaire disposent des mêmes avantages en termes d’indemnisation, il en va de même pour le bonus-malus. En cas d’accident, peu importe qui conduit la voiture au moment des faits, le bonus ou du malus se répercute sur le contrat impactant tous les conducteurs qui sont inscrits sur le contrat. Il est donc primordial de bien réfléchir à qui l’on ajoute sur son assurance mais aussi de choisir les bonnes garanties entre assurance au tiers ou assurance tous risques. Selon la compagnie d’assurance, rajouter un autre conducteur dans son contrat peut impliquer une hausse de tarif, mais cela reste variable en fonction de l’assureur. Toutes les démarches à réaliser sont à la charge du conducteur principal, c’est à lui de communiquer toutes les informations qui sont relatives au nouveau conducteur.

Devis pour une assurance auto
Gratuit & sans engagement, obtenez la meilleure offre !